27 juillet 2017

Valider ses diplômes aux USA : retour d’expérience.

Parmi mes différentes expériences professionnelles aux Etats Unis, j’ai eu l’occasion de travailler un temps pour l’état de Floride, plus précisément pour le département de l’éducation. Pour ceci, j’ai dû prouver que j’étais titulaire d’un Bachelor (4 ans après le bac), et donc faire valider mes dilpômes aux USA puis passer un concours.

Valider ses diplômes aux USALa validation des diplômes, dans mon cas, a été un peu un parcours du combattant. En effet, je suis « vieux », donc mes diplômes datent d’avant la reforme qui a permis aux diplômes Français d’être reconnus beaucoup plus facilement à l’étranger (réforme LMD 2002). De plus, j’ai des diplômes assez spécifiques, peu répandus.

Il m’a fallu passer par un organisme de Credentials. Cet organisme (World Education Services),reconnu très largement aux USA, a reçu la mission de délivrer des équivalences de diplômes : tels diplômes français équivalent à tels diplômes américains. Les universités demandent ce type de document, mais aussi certains employeurs. Mieux vaut s’y prendre à l’avance !

Le premier conseil que je donne si vous envisagez de faire valider vos diplômes aux USA : ne jetez pas vos relevés de notes ! En effet, non seulement l’organisme va décider quel diplôme correspond à votre niveau d’étude, mais il va aussi établir une équivalence par matière de vos notes et calculer votre GPA (grade point average = Moyenne) et dans certains cas cela vous ouvrira ou non des portes.

Le deuxième conseil, gardez de bonnes relations avec le secrétariat de vos anciennes écoles. En effet, dans certains cas, il faudra que l’école remplisse un document, certifie des copies et envoie directement les documents à l’organisme certificateur. J’ai du arrondir des angles à coup de sachet de M&M’s envoyés par la poste pour que le dossier avance plus vite.Dans mon cas, un peu compliqué il est vrai, j’ai mis 18 mois pour avoir ce sésame.

L’obtention des notes aux examens auprès des rectorats ne pose en général pas de problèmes car ils ont l’habitude. L’obtention des carnets scolaires auprès des écoles est plus délicate dans les faits.

Un point non négligeable aussi, ces équivalences ont un coût qui peut assez vite monter en fonction du nombre de documents à fournir. Ce cout varie aussi selon si vous pouvez faire vous même vos traductions ou si ces traductions doivent être faites par un traducteur agréé (American Translator Association).

Ce matin, j’ai eu un rendez-vous avec un autre organisme de credential dans le cadre d’une licence que je souhaite obtenir et dont le board ne reconnait malheureusement pas le 1er organisme que j’ai choisi en 2013… Le cas est encore plus compliqué. En effet, ils ont besoin de valider matière par matière lesValidation diplômes Etats Unis heures de cours que j’ai suivies. Or, on parle des programmes de 1987 à 1993… Encore une fois, il va falloir que je sois très sympa avec des secrétariats…

J’ai bien peur que cela ne suffise pas et il n’est pas exclu que j’aie besoin en plus de retourner un temps sur les bancs de l’école pour obtenir les quelques crédits qui me manquent. Ce sera une autre expérience à vous exposer ici.

About Sylvain Perret

Banquier d'entreprises en France puis en Guadeloupe pendant 20 ans, j'ai émigré aux Etats Unis en 2010. Depuis, j'aide les Français à s'installer dans ce grand pays grâce à mes services de Business Broker et de Business Consultant pour différents cabinets d'avocats.

Trackbacks

  1. […] Pour travailler aux USA, il faut souvent faire d'abord valider ses diplômes. Ici, vous lirez mon retour d'expérience.  […]