25 septembre 2017

Thanksgiving aux USA… Et pourquoi pas la fête des Mercis en France?

Aujourd’hui, c’est Thanksgiving. Cette fête est 100% Américaine et ne trouve pas de résonance en France. C’est dommage à mon avis et je dirais pourquoi un peu plus loin.
Thanksgiving pour les FrançaisD’abord un peu d’histoire. L’origine de cette fête remonte aux pères pèlerins qui débarquèrent du Mayflower, en 1620, et durent leur salut à l’aide de la tribu des Wampanoags qui les aidèrent à survivre. Pour les remercier, le gouverneur William Bradford décréta trois jours d’Action de grâce et invita le chef des Wampanoags, Massasoit, et 90 de ses hommes à venir partager leur repas en guise de remerciement pour leur aide. Durant ce festin, des dindes sauvages et des pigeons furent mangés et Thanksgiving était né.
Depuis, des évolutions diverses ont amené à cette giga fête nationale qui est célébrée tous les ans le 4ème jeudi de novembre… soit une semaine après le Beaujolais nouveau pour nous Français installés aux USA (période dure niveau digestion donc). C’est aussi le jour le moins travaillé aux États Unis. En effet, presque tout est fermé ce jour-là.
Aujourd’hui, les pères pèlerins sont assez loin et peu de personnes se réfèrent encore à cette origine. Par contre, en ce jour-là, il est d’usage, tout simplement de dire merci. Beaucoup, comme nous, remercient les USA de les avoir accepté, ce qui ne va pas de soi, le parcours est assez long et plein d’embuches, mais il est porteur d’un réel sentiment d’accomplissement.
D’autres remerciements iront à des proches, à des personnes qui ont marqué, qui ont aidé. Il n’y a pas de forme imposée, pas de cadre, le principal est de remercier ceux qui sont là, qui comptent, qui supportent, qui aident.
Je trouve cette fête foncièrement positive, elle est intrinsèquement porteuse de bonheur pour celui qui remercie comme pour celui qui est remercié.
Par exemple, j’ai envie de remercier le monsieur qui fait traverser la rue le matin à mes enfants depuis 4 ans et qui a toujours le sourire et un mot gentil (il est cross guard bénévole, c’est un retraité). J’ai envie de remercier les personnes qui m’ont aidé a comprendre le système scolaire américain pour y intégrer mes enfants. Je ne remercierais jamais assez la professeure d’English as a Second Language qui a pris ma fille ainée sous sa coupe en 2010 et lui a permis de progresser de façon stupéfiante. Elle a largement dépassé le cadre de ce qui lui était demandé par le système scolaire parce que notre fille lui a rappelé sa propre situation d’immigrante d’Allemagne quelques années auparavant. Avons-nous été des exceptions pour avoir autant de gens à remercier ? Je ne le pense pas.
Une fête consacrée à dire merci. La France a importé Halloween, plus récemment Black Friday qui, soit dit en La fête des mercispassant, ne rime à rien sans Thanksgiving. La France ne peut-elle pas créer le « Jour des Mercis » ? Une journée consacrée à remercier ceux qui vous donnent un coup de main à déménager, le voisin qui vous a prêté sa tondeuse, la boulangère souriante, le médecin qui a sauvé votre mère…
Dire merci, c’est du bonheur en barre alors Joyeux Thanksgiving et merci d’avoir lu ma prose.

About Sylvain Perret

Banquier d'entreprises en France puis en Guadeloupe pendant 20 ans, j'ai émigré aux Etats Unis en 2010. Depuis, j'aide les Français à s'installer dans ce grand pays grâce à mes services de Business Broker et de Business Consultant pour différents cabinets d'avocats.

Comments

  1. Excellent article et bonne idée Monsieur Perret. Le Black Friday, il vaut mieux passer. Thanksgiving, en revanche, une fête, en effet, positive et chaleureuse. Arrivée depuis près de 19 ans aux USA, ma famille a toujours eu la chance d’être invitée et accueillie par de nombreux amis, désireux de nous faire partager cette journée si spéciale – et leurs traditions. Je leur en suis très reconnaissante. Alors Joyeux Thanksgiving en Floride pour la famille Perret. Le mien, à Seattle, sera, comme le veut la tradition, pluvieux. Veronique – French Girl in Seattle